Contactez-nous dès maintenant !

Appel gratuit 24h/24 et 7j/7

Humidité sur les murs

Quels sont les signes d’un mur humide ?

Traces et odeurs de moisissures

L’humidité est de retour et voilà que les moisissures sur les murs pointent le bout de leur nez ! Ces minuscules champignons ne sont pas le fruit du hasard et peuvent vite devenir un problème épineux s’ils s’accumulent sous le papier peint ou atteignent l’isolation de votre maison. Dites halte aux mauvaises odeurs et oui à un logement sain !

Salpêtre sur les murs

Le salpêtre fluctue au rythme de l’humidité et migre d’un mur à un autre, en y laissant sa typique trace blanchâtre. Son jeu préféré : décoller les couches de revêtement intérieures, dans le but de fragiliser la structure de votre maison. Heureusement, il n’est peut-être pas trop tard pour réagir…

Bas des murs froids et humides (remontées capillaires)

La partie inférieure de vos murs présente des auréoles et se révèle froide et humide au toucher ? Il est probable que vous soyez face à un problème d’humidité ascensionnelle, preuve de fondations non étanches ou de murs fortement poreux.

Peinture craquelée ou gonflement du papier peint (infiltration d’eau)

L’eau envahit vos murs intérieurs ou extérieurs ? Alerte rouge ! Des infiltrations ont probablement trouvé leur chemin vers votre domicile. Humihouse possède toutes les cartes en mains pour stopper net leur parcours et vous faire retrouver un logement salubre.

TRAITEMENT CONTRE L’HUMIDITÉ DES MURS

Combiner pour mieux soigner : c’est la règle à ne pas oublier pour venir à bout de l’humidité. Si les raisons d’un mur imbibé d’eau sont nombreuses, les traitements le sont tout autant… Humihouse vous aide à y voir plus clair.

Traiter l'humidité des murs avec la ventilation

Une condensation excessive mène à une détérioration rapide de vos murs et à un environnement malsain. Pour contourner ce piège, ventiler de manière intelligente reste un choix pertinent.

Aérer en ouvrant simplement les fenêtres suffit rarement à faire disparaître les moisissures. Ce qu’il vous faut, c’est une ventilation performante. Et il en existe 5 ! Le système A (ventilation naturelle), le système B (ventilation mécanique par insufflation), le système C (ventilation mécanique simple flux), le système D (ventilation mécanique double flux) et le système E (version compacte et individuelle).

L’ensemble de ces technologies permet d’éliminer l’excès de vapeur d’eau, les polluants et le parfum désagréable des champignons.

Chaque solution possède ses propres avantages et inconvénients. Vous désirez savoir quelle est la meilleure marche à suivre ? L’équipe d’Humihouse vous conseille en fonction de vos besoins.

Traitement de murs humides par ventilation mécanique
Traitements de surface pour lutter contre les murs humides

Traitements de surface pour lutter contre les murs humides

Pour soigner des murs humides, les traitements de surface ne manquent pas : peintures et enduits anti-humidité, hydrofuges… Leur spécificité ? Ils sont répulsifs à l’eau et protègent donc les parois de votre maison. Néanmoins, ces mesures ont leurs limites et ne sont pas d’un grand secours en cas de taux d’hygrométrie trop élevé.

C’est ici que l’injection de résine entre en jeu…

Traitements en profondeur contre les infiltrations et les remontées capillaires

L’injection de résine

Si l’origine de l’humidité est profonde (eau provenant du sol et remontant par capillarité dans les murs ou en cas d’infiltrations), il est fondamental d’effectuer des traitements en profondeur. Ne vous lancez pas tout seul dans la méthode qui va suivre, seuls des professionnels qualifiés peuvent réaliser cette technique.

Il est possible de créer une barrière étanche et définitive contre l’humidité grâce à l’injection de résine. Pour ce faire, un forage dans la partie inférieure des murs est nécessaire. Une solution hydrofuge est alors introduite via les trous réalisés et va se plastifier au contact de l’eau. La protection mise en place empêche alors l’eau de remonter dans les murs !

Le drainage du terrain et de la maison

La nature de votre terrain joue un rôle prépondérant concernant un éventuel problème de capillarité. Votre sol est peu perméable ou argileux ? Il est aménagé en pente ? Le risque de voir l’eau stagner au niveau de vos fondations est bien réel. Pour éviter qu’elle ne remonte dans vos murs, le drainage est une solution toute trouvée.

Une tranchée est creusée autour de la maison dans laquelle un drain et une membrane drainante appelée “PLATON” sont posés. Poreux sur sa partie supérieure, le tuyau recueille l’eau et l’évacue vers un réseau public ou vers un puisard.

Associé à la méthode citée précédemment, le drainage est l’une des techniques les plus profitables.

Murs humides : traiter l'humidité par injection de résine