Contactez-nous dès maintenant !

Appel gratuit 24h/24 et 7j/7

Comment savoir si c’est la mérule ?

Table des matières

La mérule, la mérule “pleureuse”, la “lèpre des maisons”, le “cancer du bâtiment” : autant de noms qui font peur. Et pour cause : la mérule est une véritable plaie pour votre habitation et un risque pour votre voisinage. Il est donc crucial de pouvoir identifier rapidement ce champignon indésirable et de le traiter efficacement. Seulement voilà, le coquin est passé maître dans l’art de la dissimulation…

À quoi ressemble la mérule ?

La question peut paraître simple, mais la mérule présente différentes apparences en fonction des phases de son développement et du milieu où elle s’épanouit. En plus, elle joue à cache-cache et est capable de se glisser dans les moindres interstices de bois ou de maçonnerie.

La mérule en phase végétative

La mérule est un champignon très résistant. Sa partie végétative est un mycélium composé de filaments (hyphes) gris, extrêmement fins, qui se développent dans les cavités du bois, et peuvent mesurer plusieurs mètres de long. Ils traversent même la maçonnerie, le ciment ou la brique.

Filaments du mycélium de mérule

Pourquoi cette prédilection pour le bois ? Parce que la mérule est lignivore, c’est-à-dire qu’elle se nourrit du bois ou, plus précisément, de la cellulose contenue dans ce matériau. Le bois, ainsi grignoté, devient sec et friable.

Les filaments peuvent s’assembler et former, par entrelacs, des espèces de cordons ou, par étalement, des palmettes.

Quand la mérule rencontre des conditions favorables, elle peut prendre l’aspect d’une ouate blanche ou grisâtre. Sur cette surface duveteuse, se développeront peut-être des plaques jaunâtres couvertes de gouttelettes, qui évoquent les larmes, d’où son qualificatif de mérule “pleureuse”.

La fructification de la mérule

Bien souvent, quand vous la découvrez, il est déjà trop tard. La mérule a commencé à fructifier. Elle libère des millions de spores qui peuvent très vite envahir votre maison et votre quartier.

Le champignon se présente alors sous une forme plus spectaculaire : sa masse molle, d’un à deux centimètres d’épaisseur, prend des teintes orangées à brunâtres et menace son environnement avec ses spores de couleur rouge.

Comment savoir si c'est la mérule
Par Majavamm.jpg: Eppderivative work: Ak ccm (talk) — Majavamm.jpg, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17525289

Comment et où se développe la mérule ?

Origine de la mérule

La mérule ne naît ni dans les choux ni dans les roses, et est encore moins apportée par les cigognes. Alors, comment apparaît-elle chez vous ?

Deux possibilités :

  • soit des spores de mérule ont été transportées dans les airs et votre maison se trouve malheureusement dans leur trajectoire,
  • soit vous avez, malgré vous, laissé entrer la mérule dans votre habitation, via, par exemple, du bois de récupération contaminé.

Une fois que le champignon est à l’intérieur de vos murs, il va se créer un nid douillet s’il rencontre quelques conditions favorables.

Conditions de développement de la mérule

La mérule n’est pas difficile et s’accommode très bien de votre habitation si elle rencontre ces trois conditions :

  • un taux d’humidité supérieur à 20% et de max. 40%,
  • une température comprise entre environ 3° et 25°,
  • des espaces confinés et obscurs (sous-sol, cave, cage d’escalier, arrière des plinthes,…).

Même en dehors de ces conditions idéales de développement, il vous sera très difficile de vous en débarrasser, car elle peut se mettre “en dormance” dans l’attente de jours plus favorables.

Bref, vous l’aurez compris, elle est pernicieuse et particulièrement compliquée à détruire.

Où se développe la mérule
Par Boatbuilder — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5088493

Comment l’éliminer ?

La situation est grave, mais pas désespérée. Comment traiter la mérule ?

Même si vous tentez de perturber ses conditions de développement, vous ne parviendrez pas à la tuer. Il est d’ailleurs vivement déconseillé de tester des recettes faites maison : vous risqueriez de provoquer encore davantage la dispersion des spores et d’en augmenter les effets sur vos voies respiratoires et votre santé.

L’intervention d’un spécialiste est indispensable pour diagnostiquer avec certitude la présence de la mérule et analyser l’étendue des dégâts. Il reste ensuite à éradiquer le problème en surface et en profondeur : destruction des filaments, stérilisation de la maçonnerie, injection d’un produit fongicide adapté…

Vous souhaitez faire appel à un professionnel pour vous débarrasser de la mérule ? Demandez gratuitement votre devis. L’un de nos experts vous recontacte dans les 48h et vous recevez votre diagnostic, sans frais ni engagement. 

Partager cet article

Ceci pourrait vous intéresser aussi :

Choisir sa société de traitement de l'humidité
Non classé

Comment choisir sa société de traitement de l’humidité ?

Que l’on soit locataire ou propriétaire, l’humidité à l’intérieur de la maison est souvent la bête noire des occupants. Et pour cause : elle peut …

Lire Plus
Placement idéal d'un système de climatisation
Climatisation

Où faut-il installer votre système de climatisation ?

Ce mois de mai est placé sous le signe du soleil ! La saison estivale ne bat pas encore son plein, mais les températures montent de manière considérable. Vous avez pour projet d’installer la climatisation au sein de votre habitation ? Bon parti pris. De nombreux éléments doivent, cependant, être pris en compte comme l’emplacement idéal pour votre système. Humihouse vous conseille.

Lire Plus
Humidité en été
Non classé

Humidité dans une maison en été : d’où vient-elle et comment s’en débarrasser ?

Si vous avez une maison humide, il va de soi que la santé des occupants risque malheureusement d’être affectée. Si vous n’appliquez aucun traitement, vous subissez également des déperditions de chaleur se traduisant par une augmentation inutile de votre consommation d’énergie.

Lire Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.