Contactez-nous dès maintenant !

Appel gratuit 24h/24 et 7j/7

Problème de condensation : comment choisir son système de ventilation ?

La condensation : un phénomène naturel qui peut vite prendre des proportions alarmantes si votre hygiène de vie est impactée. Pour assurer votre confort et un environnement sain, Humihouse a plus d’un tour dans son sac. La solution privilégiée ? L’installation d’une aération performante pour renouveler l’air ambiant et évacuer les polluants.

A, B, C, D, E… Non, nous ne sommes pas là pour vous donner un cours de français, mais bien pour vous aider à choisir la méthode de ventilation la plus adéquate ! Derrière ce flot alphabétique se cachent, en effet, différentes techniques présentant leurs propres avantages et inconvénients. Alors, quel système de ventilation convient le mieux à votre habitation ? Suivez le guide.

Etude de faisabilité

Attention ! Avant de vous jeter tête la première dans le choix d’une méthode, il est nécessaire de s’attarder sur certains points. Selon le type d’habitat, l’environnement d’utilisation ou encore les déperditions thermiques, les solutions peuvent varier. Humihouse procède donc à un véritable état des lieux pour valider le ou les systèmes de ventilation pouvant convenir à votre logement.

 

Schéma du système de ventilation à la maison

Les différents systèmes de ventilation : fonctionnement, avantages et inconvénients

Système A : la ventilation naturelle

Tout est dans le nom : cette méthode fonctionne de manière 100% naturelle. L’air provenant de l’extérieur est insufflé via des ouvertures réglables (au niveau des murs, du toit ou des fenêtres). Il se réchauffe et finit par être évacué par une grille d’aération située en hauteur.

Cette solution est généralement présente dans les anciennes habitations. Elle s’avère avantageuse au niveau des coûts et ne nécessite aucune consommation électrique. Cependant, elle est influencée par les caprices climatiques (force du vent,…) et ne permet pas un contrôle parfait des débits de ventilation.

Système B : la ventilation mécanique par insufflation

L’air sain entre par pulsion (grâce à un ventilateur) et circule dans le logement via des grilles d’aération. Quant aux polluants, ils sont évacués par des conduits verticaux présents dans les pièces humides.

En plus de répondre aux normes belges dans toutes les situations atmosphériques, le système B offre une plus grande maîtrise de flux au niveau des ventilateurs. Concernant ses inconvénients, ils se situent surtout au niveau de la consommation d’énergie qui peut impacter votre facture, si elle n’est pas correctement maîtrisée !

Système C : la ventilation mécanique simple flux par extraction

L’alimentation en air sain est assurée naturellement par des grilles (comme dans le système A). Pour extraire l’humidité mécaniquement, des ventilateurs doivent tourner en permanence dans les pièces humides.

Le système C purifie l’air de manière efficace et adopte un débit spécifique selon vos besoins. Il est de ce fait plus cher à l’achat que les systèmes A et B, mais plus intelligent et rentable à moyen terme.

Système D : la ventilation mécanique double flux

Plus besoin de passer par des grilles d’aération naturelles : le système D sollicite des ventilateurs pour l’insufflation et l’extraction de l’air. Ce procédé 100% mécanique est aussi le plus efficace. Il évite les déperditions thermiques, équilibre parfaitement les flux et ne présente aucune nuisance sonore. Ses seuls défauts ? Il nécessite un entretien régulier et est plus difficile à mettre en place lors de travaux de rénovation.

Système E :

Moins connu, ce système de ventilation fait pourtant des heureux chez les propriétaires et les locataires d’appartements. Il se concentre sur une seule pièce et s’adapte aux environnements les plus restreints. Un système de ventilation ciblé pour répondre à des besoins spécifiques !

Après ce petit tour d’horizon, vous devriez avoir les idées plus claires concernant le choix de votre système de ventilation. Il ne vous reste plus qu’à demander votre devis gratuit auprès d’Humihouse !

Devis Gratuit

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ceci pourrait vous intéresser aussi :

Comment savoir si c'est la mérule
Humidité et santé

Comment savoir si c’est la mérule ?

La question peut paraître simple, mais la mérule présente différentes aspects et aime jouer à cache-cache. Et quand on la découvre, il est souvent trop tard.

Lire Plus
Murs extérieurs humides par la pluie
Humidité et santé

Comment protéger sa façade et ses murs extérieurs de la pluie ?

La pluie s’infiltre dans votre habitation et menace votre intérieur ? L’humidité infiltrée est causée par des murs poreux et endommagés. Réagissez !

Lire Plus
Étanchéité de murs enterrés : comment traiter des parois humides
Humidité et santé

Étanchéité des murs enterrés : comment traiter des parois humides ?

La pluie s’infiltre dans votre habitation et menace votre intérieur ? L’humidité infiltrée est causée par des murs poreux et endommagés. Réagissez !

Lire Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *